Le vitrail de Saint Gilles de l’église saint-Gilles de L’Ile-Bouchard

1er septembre : Fête patronale de notre église Saint Gilles de L’Ile-Bouchard

Qui est Saint Gilles ?

Ermite, près de Narbonne (+ 720)
D’origine grecque, il vécut en ermite dans les forêts près de Nîmes dans le Gard où il fonda une abbaye qui prit son nom : Saint Gilles du Gard. Sa popularité lui vint de ce que le monastère, construit dès le 6ème siècle, se trouvait sur l’un des itinéraires de Rome à Compostelle. Les pèlerins s’y arrêtaient et chantaient les louanges de saint Gilles à leur retour dans leur pays.

Saint Gilles fait partie des «quatorze saints auxiliaires », saints particulièrement secourables. Sa popularité lui vint de l’abbaye construite au 6e siècle sur son tombeau, dans le Gard. Comme elle se trouvait sur un des itinéraires de Rome et de Compostelle, les pèlerins, s’y arrêtaient et retournaient ensuite chanter les louanges de saint Gilles dans leur pays. On racontait qu’au temps où il vivait la vie d’ermite en ce lieu, une biche, ayant appris qu’il avait l’estomac délicat, venait chaque jour le voir et se laissait traire comme une chèvre pour qu’il pût suivre le régime lacté qui convenait à sa santé. Reconnaissable à sa coule bénédictine et à sa biche, on l’invoque contre la panique, le mal caduc, la folie ou les frayeurs nocturnes.

Légende du vitrail à l’église st Gilles de L’Ile-Bouchard.

L’an 672, le Roi Vamba
accompagné de l’évêque
Aregius et de quelques
officiers de sa cour
offre à saint Gilles blessé
à la main par un officier
royal, la vallée Flavienne
et une cassette d’or
pour bâtir un monastère.

Tourisme et Patrimoine
Cultuel et Culturel

Travaux du clocher

Le mercredi 15 mai dernier, vers 8 heures, est arrivée une grue spéciale de Tours. Des 9h30, le clocher d'un seul tenant...