« Priez-vous pour les pécheurs ? »

La prière pour les pécheurs revient avec insistance, encore le dernier jour en répondant à la demande d’une religieuse : « Madame, que faut-il faire pour consoler Notre Seigneur des peines qui lui causent les pécheurs ? » « Il faut prier et faire des sacrifices. » Cette demande de prière pour les pécheurs est un classique de toutes les apparitions mariales. Peut-être que si Marie insiste particulièrement là-dessus à l’IB, c’est que c’est encore d’actualité, ou que cela a été oublié. On peut prier Marie pour la conversion des grands pécheurs.

Certes, prier pour les pécheurs, c’est d’abord prier pour nous, « pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort ». Mais c’est aussi prier pour les « grands » pécheurs. Un « grand » pécheur qui se convertit, cela peut entraîner beaucoup de personnes vers la sainteté. Je me dis qu’au lieu de pester contre tous ceux qui préconisent de nouvelles mesures contre la vie naissante ou pour l’Euthanasie, je ferai mieux de prier pour eux. Imaginez que la présidente du planning familiale se convertisse. Et comme dit Marie, offrir des sacrifices, des petits sacrifices.

A l’Ile-Bouchard, nous reprenons la prière enseignée par l’ange à Fatima après chaque dizaine du chapelet : “O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés; préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.”

15 août 2019

La solennité de l’Assomption de la Vierge Marie a débuté le 14 août 2019, par la procession aux flambeaux de l’église saint...

Travaux du clocher