Paulette Lecomte, sculpteur des statues

Nécrologie

Paulette Lecomte, sculpteur des statues de Notre-Dame de la Prière et de l’ange Gabriel à L’Ile-Bouchard est partie vers le Père lundi 24 septembre 2012 à l’âge de 84 ans. Sa sépulture sera célébrée samedi 29 septembre 2012 à 10h30 en l’église Saint Rémi de Gif-sur-Yvette en région parisienne.

Mère de 13 enfants, grand-mère de 39 petits-enfants et 11 fois arrière-grand-mère, elle a mis son talent au service de Notre-Dame de la Prière, connue dès le début des apparitions lors de séjours dans une maison de famille à Chinon. Jeannette et Jacqueline Aubry, deux des petites voyantes de 1947, furent souvent accueillies en vacance dans cette maison.

Paulette Lecomte était une artiste, qui aimait le piano et le chant. Elle aimait aussi peindre et dessiner. C’est donc naturellement vers elle que l’on se tourna pour faire une statue représentant les évènements qui se sont produits du 8 au 14 décembre 1947 dans l’église St Gilles. Son talent pour la sculpture s’est révélé, guidé par sa maman artiste également, en faisant cette première statue de la Sainte Vierge.

Elle fut commandée par l’abbé Chéssé, curé de Chiché (79), où elle fut d’abord installée. En 1988, Mgr Jean Honoré, archevêque de Tours, autorisa que les nouvelles statues, plus conformes aux descriptions des quatre enfants, soient placées dans l’église Saint-Gilles. Elles représentent Marie, contemplée par l’ange Gabriel.

Elle est aussi connue pour avoir sculpté la statue de Marie, une larme sous l’oeil, qui sert d’icône pour la fête du 8 décembre à Lyon.

Sa dernière œuvre représente la Saint Vierge telle qu’elle était le 14 décembre 1947 lors du chant du Magnificat qui marqua la fin des événements. Elle se trouve dans la grande salle destinée aux pèlerins, à accueil Notre-Dame de L’Ile-Bouchard.

L’ange Gabriel que l’on fêtera ce même 29 septembre 2012 à l’Ile-Bouchard ne manquera pas d’intercéder avec tous les pèlerins pour le repos de son âme. Nous prierons et rendrons grâce pour cette vie donnée au Seigneur et à sa Mère.

Les autres oeuvres de Madame Lecomte

Quand, en 1988, l’abbé Chessé accepta de donner ses statues de Notre-Dame de la Prière et de l’Ange Gabriel pour l’église Saint-Gilles de L’Ile-Bouchard (voir article « Les statues de L’Ile-Bouchard: le statuaire de Mme Lecomte »), Mme Lecomte promit de lui sculpter une autre statue pour son église paroissiale de Chiché. En attendant, il installa une statue provisoire.

Madame Lecomte se mit au travail, mais la première statue qu’elle réalisa prit finalement place à l’Abbaye d’Ourscamp dans l’Oise, chez les Serviteurs de Jésus et Marie. C’est cette statue qui sert de modèle à l’affiche qui a été publiée par l’Eglise de Lyon à l’occasion des illuminations du 8 décembre et de l’opération “Merci Marie !“. On voit une larme sous l’œil de la Vierge… Ce n’était pas une volonté du sculpteur, mais un défaut de la pierre qui s’est trouvé placé au bon endroit ! L’histoire de la statue de la Vierge Puissante

Mais l’abbé Chessé n’avait toujours pas sa statue et Madame Lecomte reprit ses outils. Cette fois-ci, elle fit une grande statue représentant « Notre-Dame du Bel-Amour », Vierge couronnée, portant l’enfant Jésus, lui-même tenant le globe terrestre dans sa main.

Cette nouvelle œuvre prit beaucoup de temps et ne fut prête qu’en 1997 ! L’abbé Chessé n’en voulait plus, ses paroissiens entre temps s’étaient habitués à la statue provisoire. C’est pourquoi la nouvelle statue a été accueillie par la maison de Marigny à L’Ile-Bouchard, où elle se trouve encore. Ce ne fut pas une mince affaire pour l’acheminer jusqu’à la chapelle ! Même si les proportions de cette statue ne sont pas adaptées au petit oratoire de la maison, Notre-Dame du Bel-Amour veille sur ceux qui habitent ou passent à Marigny.

C’est ensuite que Mme Lecomte s’est attelée à Notre-Dame du Magnificat, qui se trouve actuellement dans la grande salle de l’Accueil Notre-Dame.

Travaux du clocher

Le mercredi 15 mai dernier, vers 8 heures, est arrivée une grue spéciale de Tours. Des 9h30, le clocher d'un seul tenant...