KTO-TV un documentaire sur L’Ile-Bouchard

KTO-TV un documentaire sur L’Ile-Bouchard

 

La chaine de télévision KTO-TV a produit un documentaire de 52 minutes sur le Sanctuaire de L’Ile-Bouchard, diffusé en décembre 2013.

KTO-TVA découvrir sans modération ci-dessous ou sur KTO-TV : http://www.ktotv.com/  dans les archives vidéos.

 

Réalisation Armand Isnard. Coproduction KTO-TV / CAT Productions, 2013.

Le 8 décembre 1947, fête de l’Immaculé conception, la France victorieuse traverse une grave crise interne. De Gaulle a démissionné du gouvernement. C’est la grève générale, la multiplication des sabotages et l’affrontement avec la police. Un véritable climat de guerre civile. Ce 8 décembre, à L’Ile-Bouchard, un village de 1255 habitants situé à 42 kilomètres au sud-ouest de Tours, quatre petites filles, Jacqueline Aubry, Jeanne Aubry, Nicole Robin et Laura Croizon, déclarent voir une Belle Dame. Et elles la verront durant une semaine. Beaucoup feront bien vite le rapport entre cette semaine d’évènements et la fin soudaine de la crise. Ce film stupéfiant nous fait pénétrer au sein même de ce lieu « historique » où KTO-TVl’air qu’on respire est imprégné d’espérance. Lové en plein coeur d’une luxuriante antichambre du Paradis, orgueilleux vaisseau arc-en-ciel dont, d’un coup de palette magique, un équipage de talentueux paysagistes aurait largué les amarres. Au sanctuaire de L’Ile-Bouchard, où le culte public et les pèlerinages ont été autorisés en 2001 par Mgr Vingt-Trois, alors archevêque de Tours, Notre-Dame de la Prière est chez elle. L’histoire de ce véritable carrefour de la prière est extraordinaire. Bouleversante, aussi. De magnifiques séquences tournées sur place, de nombreuses images d’archives et de passionnants témoignages nous la révèlent. On en retiendra qu’en faisant embrasser aux enfants la croix de son chapelet, placée dans le creux de sa main, la Belle Dame invite aussi les enfants, non pas à regarder d’abord la croix mais le coeur qui est dessus et, par ce biais, nous appelle en fait à avoir « le coeur à la croix et la croix dans le coeur ».