Actualités des Paroisses Ile-Bouchard & Richelieu

71e pèlerinage à Notre-Dame de la Prière

« Marie ne se lasse jamais de poser sur nous un regard miséricordieux » écrivait le pape François, dans sa bulle d’indiction du Jubilé de la Miséricorde en 2015 ; cette année, le Cardinal Ricard nous a parlé en ce 8 décembre 2018, fête de l’Immaculée Conception, de « Marie, Image de l’Eglise et Mère de la Miséricorde ». En effet, en ces temps que nous vivons, il peut être bon de demander la grâce d’un regard d’espérance sur l’Eglise dont la Vierge Marie est l’image.

Sous la présidence de Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux

Dès vendredi, nombre de bénévoles s’activent au centre municipal, à l’accueil Notre Dame, à l’Eglise Saint Gilles.

Samedi, avant 8 heures, le service d’ordre avec ses gilets jaunes à effigie de Notre-Dame de la Prière (qu’ils sont heureux de montrer) sont à l’oeuvre pour guider, filtrer, compter… Un peu moins de monde cette année… il y a les habitués, les nouveaux, sans oublier les jeunes du groupe Even de Nantes.

Accueil du Père Philippe qui donne le programme et c’est parti : premier chapelet, Laudes, deuxième chapelet. Tous prient, chantent avec ferveur. A 11 heures, la Messe solennelle est présidée par le Cardinal Jean-Pierre Ricard, qui au début de son homélie nous rappelle la cérémonie de béatification des 19 martyrs d’Algérie en terre d’Islam à Oran. Après un pique-nique tiré du sac, Monseigneur Ricard donnait une conférence : “Marie, image de l’Eglise et Mère de Miséricorde” (voir ou lire la conférence). A partir de 15 heures, un temps d’adoration a été proposé à l’Accueil Notre-Dame, au centre municipal. Pendant ce temps, à l’église, les pèlerins peuvent venir se recueillir devant la grotte et faire la Consécration à Notre-Dame de la Prière.

C’est par les vêpres et le salut du Saint Sacrement que s’est clôturé ce 71e pèlerinage à Notre Dame de la prière.

Photos

2018 12 08 71e pèlerinage à ND de la prière

Vidéo de la conférence

Texte de l’homélie

Texte de la conférence

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here