Actualités des Paroisses Ile-Bouchard & Richelieu

Anne Bernet nous parle de l’Abbé Guérin

Dans le cadre de l’exposition sur l’Abbé Michel Guérin, curé de Pontmain lors des apparitions de la Vierge Marie en janvier 1871, Anne Bernet - postulatrice de la cause de sa béatification - est venue nous parler de lui, samedi 21 et dimanche 22 juillet 2018.

L’Abbé Guérin, dont la famille fut très éprouvée pendant la terreur fit des études tardives au grand séminaire du Mans. Brillant élève, il demanda cependant d’être nommé dans une paroisse pauvre. Après St Ellier du Maine, il ira à Pontmain (paroisse pauvre, isolée, déchristianisée). Il mettra la Vierge Marie au cœur de son ministère en distribuant à 60 familles une statuette de la Vierge « Marie Reine des foyers, Reine des cœurs ». Il invite ses paroissiens à prier le chapelet puis un rosaire tous les dimanches. Il distribua également beaucoup de médailles miraculeuses.

Petit à petit, Pontmain sera cité en exemple. L’Abbé Guérin se consacre et consacre sa paroisse au cœur immaculé de Marie en créant la confrérie Notre-Dame des Victoires. En 1870, quand les prussiens envahissent la France, Notre-Dame des Victoires est priée en Bretagne, à Lyon, à Paris, à Pontmain…

En janvier 1871, les prussiens sont aux portes de Laval à quelques kilomètres de Pontmain. L’Abbé Guérin lance un appel à la confiance… Le soir du 17 janvier 1871, il fait – 20°. La Sainte Vierge apparaît à quatre enfants. Elle leur donne ce message : « Mais priez, mes enfants, mon Fils se laisse toucher – Dieu vous exaucera en peu de temps ». Dans la confiance, une fervente prière s’élève. Le lendemain, la guerre est finie. Les prussiens font demi-tour, l’armistice est signé.

Le 28 mai 1872, l’Abbé Guérin meurt des suites d’un accident. Il est et restera : « un modèle missionnaire ».

Le procès en béatification de l’Abbé Guérin a été officiellement ouvert le 1er juin 2013, lors d’une cérémonie célébrée dans la basilique Notre-Dame de Pontmain, et présidée par Thierry Scherrer, évêque de Laval, avec Yves Le Saux, évêque du Mans, diocèse dont dépendait Pontmain à l’époque de l’apparition.

Continuons à invoquer la Vierge Marie sous les vocables que nous connaissons : Notre-Dame de la Prière, Notre-Dame des Victoires, Notre-Dame de Pontmain, Notre-Dame de l’Espérance, Mère de la paix…

Vidéo

L’exposition

Pour en savoir plus sur l’Abbé Guérin, vous pouvez visitez l’exposition qui lui est consacré. Elle est visible tous les jours de 14h à 17h30, à l’accueil Notre-Dame à L’Ile-Bouchard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here