Actualités des Paroisses Ile-Bouchard & Richelieu

Dimanche 4 juin : messe d’adieu de Mgr Xavier Malle

En cette fête de Pentecôte, Monseigneur Xavier Malle a célébré une messe d'adieu en l'église Saint Gilles de L'Ile-Bouchard.

Après 15 années passées à L’Ile-Bouchard, en tant que vicaire puis curé, Monseigneur Xavier Malle a célébré une messe d’adieu, particulièrement émouvante, le dimanche 4 juin 2017, en l’église Saint Gilles de L’Ile-Bouchard.

En vue de son ordination épiscopale, Mgr Gérard Defois, évêque-émérite de Lille était présent pour recevoir sa profession de foi et son serment de fidélité au Pape.

AUDIOS

VIDÉO

PHOTOS

2017 06 04 Profession de foi Mgr Xavier Malle

Ordination épiscopale le dimanche 11 juin 2017 à 15h en la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux de Gap

Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, retransmission :

Lettre apostolique du pape François

Au début de la célébration de l’ordination épiscopale, sera lue la bulle papale (ou lettre apostolique) nommant Mgr Xavier Malle évêque de Gap.
Cette lettre est signée du pape François. Elle est lue et montrée à tous pour confirmer le fait que Mgr Xavier Malle est appelé à la fonction épiscopale par le Saint-Père lui-même.
La lettre atteste que l’ordination qui va avoir lieu se fait en pleine communion avec le pape et l’ensemble de l’Église catholique. Mgr Xavier Malle devient bien légitimement évêque de Gap.

Traduction de cette lettre en français

François, Évêque, Serviteur des Serviteurs de Dieu

À notre cher fils Xavier Malle, prêtre de l’archidiocèse de Tours, jusqu’ici curé et recteur du sanctuaire Notre-Dame-de-la-Prière, choisi comme Évêque de Gap, salut et Bénédiction Apostolique.

Dans la charge pastorale que Nous a confiée le Seigneur, parmi les tâches apostoliques qui la composent, il Nous revient en propre de veiller à la croissance spirituelle des fidèles du Christ en élevant, dans l’intérêt de ces fidèles, des ministres sacrés à la dignité épiscopale.

Mû par cette sollicitude, Nous considérons attentivement les besoins du diocèse de Gap, dont le siège épiscopal est devenu vacant par la renonciation de notre Vénérable Frère Jean-Michel di Falco Léandri.

Cette communauté attend un nouveau pasteur pour conduire la vie diocésaine, et tandis que Nous considérons les tâches que tu exerces dans des affaires étroitement liées à l’intérêt de la cité, ainsi que ton intense activité au service de l’Église, tu Nous parais apte, par tes qualités humaines et sacerdotales, à faire partie du collège des évêques.

C’est pourquoi, après avoir pris l’avis de la Congrégation pour les Évêques, dans la plénitude de Notre autorité Apostolique, Nous sommes heureux de t’établir Évêque de Gap, en te conférant tous les droits et en t’imposant tous les devoirs liés à cette charge. Tu pourras recevoir l’ordination épiscopale où tu le souhaiteras, en dehors de la ville de Rome, selon les normes liturgiques en vigueur, des mains de tout évêque catholique. Il te faudra auparavant émettre la profession de foi et prononcer le serment de fidélité envers Nous et Nos Successeurs, selon la loi de l’Église.

Nous voulons que tu informes de Notre présent décret le clergé et les fidèles de ton diocèse et Nous les engageons tous à te recevoir comme un père à aimer, un maître à écouter, un protecteur à entourer de respect et d’attentions. Et à toi, qui annonces l’Évangile, Nous prions le Seigneur, par l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie, de te donner sa parole dans toute sa force.

Donné à Rome, près de Saint-Pierre, le 8 avril de l’an du Seigneur 2017, en la cinquième année de notre pontificat.

Devise épiscopale

Chaque évêque choisit une phrase qui est comme une orientation de sa mission.

La phrase que Mgr Xavier Malle a choisie est tirée d’un livre de l’Ancien Testament, celui de Tobie. « Opera Dei revelare et confiteri » en latin, « Révéler et publier les merveilles de Dieu » en français. On la trouve au chapitre 12, verset 7.

Il s’agit de la seconde partie d’un verset qui, en son entier, dit : « Il est bon de tenir caché le secret du roi, mais il convient de révéler et de publier les merveilles de Dieu. »

Même si le livre de Tobie est antérieur au Christ, les auteurs se sont plu à appliquer ce verset à la Vierge Marie, qui d’une part a gardé et médité dans son cœur tous les événements qui lui sont arrivés au cours de sa vie (cf. Lc 2, 19), et qui d’autre part a chanté dans son Magnificat tout ce que le Seigneur a fait pour elle en vue du bien de tous (cf. Lc 1, 46-56).

L’évêque est appelé en premier lieu à proclamer l’Évangile, l’euaggelion, mot qui veut dire « Bonne Nouvelle » en grec. Cette Bonne Nouvelle rend compte des « merveilles » que Dieu a réalisé et continue de réaliser pour nous, à travers même les épreuves :

Tu as tellement aimé le monde,
Père très saint,
que tu nous as envoyé ton propre Fils,
lorsque les temps furent accomplis,
pour qu’il soit notre Sauveur.

Conçu de l’Esprit Saint,
né de la Vierge Marie,
il a vécu notre condition d’homme
en toute chose, excepté le péché,
annonçant aux pauvres
la bonne nouvelle du salut ;
aux captifs, la délivrance ;
aux affligés, la joie.

Pour accomplir le dessein de ton amour,
il s’est livré lui-même à la mort,
et, par sa résurrection,
il a détruit la mort et renouvelé la vie.

Afin que notre vie ne soit plus à nous-mêmes,
mais à lui qui est mort et ressuscité pour nous,
il a envoyé d’auprès de toi,
comme premier don fait aux croyants,
l’Esprit qui poursuit son œuvre dans le monde
et achève toute sanctification.

Extrait d’une des prières de la messe.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here